Cibler la génération post-baby-boom

le 19/01/2012 L'AGEFI Hebdo

Selon le cabinet Deloitte, l’année 2012 devrait être plutôt bonne pour le segment des voyages d’affaires avec une particularité. La génération post-baby-boom devrait être plus active que les autres. En effet, selon l’étude du cabinet, 27 % de la catégorie 18-44 ans estiment qu’ils vont faire plus de voyages d’affaires en 2012 alors qu’ils ne sont que 16 % chez les plus de 45 ans.

Au total, 85 % des personnes interrogées par Deloitte prévoient de voyager autant ou plus en 2012 qu’en 2011. Pour ceux qui pensent voyager moins, deux raisons sont mises en avant : les conditions économiques et un changement de poste. Adam Weisberg, vice chairman Deloitte, estime que satisfaire cette génération, sans pour autant mécontenter les baby-boomers, sera le défi de cette année pour l’ensemble des professionnels du secteur. Les comportements sont en effet assez différents. Par exemple, les jeunes voyageurs d’affaires aiment travailler avec leur ordinateur dans des endroits publics comme un lobby d’hôtel, alors que les autres préfèrent rester dans leur chambre.

A lire aussi