Chaud-froid pour Edenred en Amérique latine

le 14/02/2013 L'AGEFI Hebdo

Dévaluation. A quelques jours de la publication de ses résultats 2012 (13 février), Edenred avait tout motif d’annoncer avec fierté le rachat de la société Big Pass en Colombie, s’établissant ainsi dans son 40e pays, après le Brésil en décembre, avec Repom. Réalisant 60 % de son volume d’émission dans les pays émergents, Edenred poursuit ainsi son expansion géographique. Toutefois, se développer en Amérique latine (+20 % d’activité sur le troisième trimestre) et plus généralement dans des pays à fort potentiel est aussi une prise de risques. Ainsi, le spécialiste des titres de services prépayés, inventeur des titres repas, devra enregistrer dans ses comptes l’impact de la dévaluation du bolivar fuerte par rapport au dollar américain au Venezuela, avec pour effet en 2013 : environ -1,4 % sur le volume d’émission, -1,3 % sur le chiffre d’affaires, -2,4 % sur le résultat d’exploitation courant et -1,5 % sur le résultat courant après impôt part du groupe.

A lire aussi