Commercial & marketing

Une charte de déontologie pour la finance participative

le 21/03/2013 L'AGEFI Hebdo

Désormais au nombre de 24, les plates-formes de finance participative (crowdfunding), qui ont déjà créé leur association professionnelle, se dotent à présent d’une charte de déontologie concernant la transparence de leur modèle économique, la localisation des fonds collectés, la rémunération et les contreparties offertes, les conséquences d’une défaillance, mais aussi la sécurité des données recueillies, la prévention des conflits d’intérêts et le respect des lois et règlements, y compris dans la lutte antiblanchiment. Avec 40 millions d’euros levés et 60.000 projets financés, les plates-formes de crowdfunding sont en quête de notoriété. Elles organisent un Tour de France qui a débuté à Limoges en octobre dernier et se poursuit à Poitiers ce 21 mars.

A lire aussi