Champ libre pour Visa et Mastercard après l’échec de Monnet

le 26/04/2012 L'AGEFI Hebdo

Concurrence. Après deux ans de travaux, les 24 banques participant au projet Monnet jettent l’éponge. Faute de garanties de la Commission européenne sur la solidité juridique et économique de leur projet, elles renoncent à instaurer un système européen de cartes de paiement. Les discussions ont notamment achoppé sur la question des commissions d’interchange (payées par la banque d’un commerçant à celle de son client). Le projet avait pour but de battre en brèche le duopole des américains Visa et Mastercard en profitant du cadre mis en place par la directive Sepa (Single Euro Payments Area). Il regroupait des établissements de sept pays européens, parmi lesquels les français BNP Paribas, BPCE Crédit Agricole, Crédit Mutuel-CIC et Société Générale.

A lire aussi