BPCE s’émancipe de la tutelle étatique

le 31/03/2011 L'AGEFI Hebdo

Solvabilité. Comme il l’avait annoncé, BPCE a fini de rembourser avant fin mars l’aide publique reçue pendant la crise. La maison mère des Banques Populaires et Caisses d’Epargne a racheté à l’Etat 1,2 milliard d’euros d’actions de préférence et 1 milliard d’euros de titres super subordonnés. Elle devance ainsi l’échéance fixée à fin 2012 et s’aligne sur ses concurrents, Dexia restant la seule banque aidée en France. Cela lui permet de renforcer sa solvabilité, avec un ratio de fonds propres Core Tier 1 révisé à 8 % à fin 2010, et d’affirmer qu’elle n’aura pas besoin de faire appel aux marchés pour respecter les normes prudentielles de Bâle 3. D’autant que le groupe compte céder l’administrateur de biens Foncia, que lorgneraient plusieurs fonds d’investissement tels Eurazeo et Bridgepoint.

A lire aussi