BPCE et Natixis simplifient leur organisation

le 21/02/2013 L'AGEFI Hebdo

Optimisation. BPCE va procéder au rachat des certificats coopératifs d’investissement (CCI), équivalent d’actions sans droit de vote dans le monde mutualiste, que Natixis détient depuis sa création en 2006 sur Banque Populaire et Caisse d'Epargne. A l’issue de cette opération, dont la valeur faciale s’élève à 12 milliards d’euros, les sociétaires détiendront non plus 80 % mais 100 % du capital des deux maisons mères du groupe dont Natixis est la filiale cotée (avec 28 % de flottant). L’objectif avancé est triple : simplification de la structure, meilleure lisibilité de la performance de Natixis et optimisation de l’allocation de fonds propres, qui seront désormais alloués à hauteur de 83 % aux trois métiers cœurs. Le rachat des CCI se traduira par une baisse des encours pondérés de Natixis de 16 milliards d’euros. Le ratio core tier one de Natixis passera de 9 % à 9,2 % et son coefficient d’exploitation de 76,5 % à 71,2 %. Au niveau du groupe BPCE, l’impact devrait être négatif de l’ordre de 15 points de base sur le ratio de solvabilité.

A lire aussi