BNP Paribas prêt à débourser un milliard d'euros pour BGZ en Pologne

le 14/11/2013 L'AGEFI Hebdo

BNP Paribas a confirmé avoir soumis une offre non contraignante pour BGZ, la division polonaise de Rabobank. Le groupe français serait prêt à débourser environ un milliard d'euros pour contrer Santander et UniCredit. On se croirait aux belles heures d’avant-crise, lorsque l’Europe de l’Est attirait toutes les banques. Depuis, françaises et italiennes notamment ont fait marche arrière. C’est le cas de BNP Paribas dont le pôle « Europe Méditerranée » est surtout constitué de la Turquie. Celle-ci représente 43 % des encours de crédits au troisième trimestre 2013 et en tire la croissance des revenus (+22,6 % en neuf mois). Les frais de gestion y augmentent aussi (+15,4 %). La Pologne, qui a été soumise aux mesures d’efficacité opérationnelle (comme l’Ukraine), a dégagé un bénéfice net représentant environ la moitié des 134,3 millions de zlotys (33 millions d'euros) de BGZ sur les neuf premiers mois de l'année. Avec BGZ, BNP Paribas mettrait la main sur la onzième banque polonaise, très rurale.

A lire aussi