BBVA passe devant Santander en Espagne

le 15/03/2012 L'AGEFI Hebdo

Capital. Un euro symbolique, des garanties publiques pour couvrir 80 % des pertes futures et 953 millions d’euros pour celles antérieures épongées par le fonds de garantie espagnol des dépôts bancaires : reprendre la caisse d’épargne catalane Unnim (1 % du secteur bancaire espagnol et un million de clients), nationalisée en septembre dernier, ne coûte pas grand-chose à BBVA. Mais lui rapporte d’ores et déjà une belle satisfaction : ravir à Santander le titre de numéro un sur le marché espagnol en termes de volume d’actifs (avec 340 milliards d’euros). Cet achat devrait en outre augmenter de 2 % le bénéfice par action d’ici à deux ans, a déclaré BBVA, avec un gain sur le bénéfice net estimé à 100 millions d’euros d’ici à 2014. Il devrait en outre être le premier d’une série d’accords par lesquels les banques espagnoles espèrent réduire leurs coûts et dynamiser leur capital.

A lire aussi