Barclays, encore un effort

le 10/10/2013 L'AGEFI Hebdo

Rendement. Poussé par la Prudential Regulation Authority, Barclays a lancé une augmentation de capital qui n’a finalement été souscrite qu’à 94,63 %. Pour atteindre les 5,8 milliards de livres (6,8 milliards d’euros) prévus, soit 15 % de la capitalisation boursière du groupe, les banques en charge de l’opération - Credit Suisse, Deutsche Bank, Bank of America Merrill Lynch, Citi et Barclays - ont écoulé le reliquat avec une décote de 1,8 % sur le cours de clôture du jour précédent (jeudi 3 octobre) dans un second temps. L’établissement britannique compte par ailleurs réduire son bilan de 80 milliards de livres et lever 2 milliards supplémentaires d’ici à juin 2014 via une émission d’obligations convertibles. Objectif : atteindre alors un ratio de levier de 3 %. Ainsi, les risques réglementaires du groupe ont été réduits mais n’ont pas disparu avec cette opération qui, en plus, a forcé Barclays à repousser d’un an, à 2016, son objectif d’un rendement des fonds propres supérieur à 11,5 %.

A lire aussi