Les banques de la zone euro relâchent leurs conditions de crédit

le 03/05/2012 L'AGEFI Hebdo

Détente. Les banques de la zone euro ont été moins nombreuses à restreindre leur politique de crédit aux entreprises et aux ménages au premier trimestre, et la tendance devrait continuer au deuxième trimestre, selon le sondage (Bank Lending Survey) de la Banque centrale européenne (BCE) réalisé du 23 mars au 5 avril auprès de 131 établissements. Le pourcentage net entre celles qui ont durci leurs critères d’octroi et celles qui les ont assouplis s’élève à 9 % pour les crédits aux entreprises (contre 35 % au trimestre précédent), à 17 % pour les prêts immobiliers (contre 29 %), et à 5 % pour les crédits à la consommation (contre 13 %). Les banques bénéficient notamment d’un relâchement de leurs contraintes de coût de financement et de bilan, grâce aux opérations de refinancement à long terme de la BCE (LTRO) et à une modération de la crise des dettes souveraines. En revanche, elles constatent une baisse de la demande de crédit des entreprises, notamment pour leurs besoins d’investissement, ainsi que des ménages.

A lire aussi