Les banques européennes relancent la course aux fonds propres

le 14/04/2011 L'AGEFI Hebdo

Série. En annonçant une augmentation de capital de 2,47 milliards d’euros, Banca Monte dei Paschi di Siena est la quatrième banque italienne à vouloir renforcer ses fonds propres en quelques mois. Seul le numéro un, UniCredit, écarte pour le moment une telle opération, bien qu’il se prive de capitaux nouveaux en renonçant à vendre Pioneer, son gestionnaire d’actifs. Dans la perspective des futures normes prudentielles de Bâle III, rehaussées par plusieurs régulateurs locaux (Suisse, Espagne, Irlande, Suède, Allemagne et Portugal), et des tests de résistance européens dévoilés fin juin, d’autres grandes banques du continent procèdent à des levées sur les marchés - à l’exception notables des françaises. Ces opérations devraient atteindre au moins 40 milliards d’euros cette année, selon un panel d’investisseurs interrogés par Morgan Stanley. La plus importante est celle de l’allemand Commerzbank qui table sur l’émission de 8,25 milliards d’euros en actions pour rembourser une grande partie de ses aides d’Etat. Un enjeu qui pèse encore sur d’autres établissements européens.

A lire aussi