Banques espagnoles, forte hausse des créances douteuses

le 21/06/2012 L'AGEFI Hebdo

Contentieux. Les créances douteuses et irrécouvrables ont atteint 8,72 % de l’encours total des prêts aux entreprises et aux ménages en avril, le plus haut niveau depuis 1994, indique la Banque d’Espagne. Un an auparavant, le taux des prêts douteux et irrécouvrables représentait 6,36 % de l’encours. Selon des analystes, ce ratio devrait dépasser les 10 % dans un avenir proche ; conséquence de la récession et du chômage qui affectent l’économie espagnole avec son cortège de défauts parmi les entreprises et les consommateurs. Les prêts faisant l’objet d’arriérés se sont accrus de 4,7 milliards d’euros sur le mois pour totaliser 153 milliards. Les prêts du secteur bancaire espagnol ont diminué de 3,5 % en un an tandis que les dépôts diminuaient de 5,4 % sur la même période.

A lire aussi