L'avis de... Gwenhaël Le Boulay, directeur associé au bureau de Paris du Boston Consulting Group

«Les banques doivent mettre en place une stratégie réglementaire »

le 06/02/2014 L'AGEFI Hebdo

Comment les banques européennes sont-elles affectées par la réglementation ?

Il s’agit d’un véritable tsunami réglementaire. On ne recense pas moins de 1.200 nouvelles réglementations au niveau mondial pour 2012 tandis que 60 nouvelles réglementations étaient en préparation en Europe. La difficulté de ce schéma repose sur la différenciation qu’il faut faire entre les règles déjà mises en place, celles qui se profilent et celles qui sont encore en discussion, à l’image de Dodd-Franck. Cette cartographie réglementaire pose un degré d’incertitude important sur les décisions des banques. D’autant que la première vague réglementaire a déjà réduit les ROE (return on equity) des principales banques d’investissement, avec l’hypothèse que les règles déjà identifiées mais non encore mises en place amputeront encore de trois points supplémentaires les ROE de ces établissements.

Quelles sont les options qui se présentent ?

L’équation économique reste compliquée pour ces établissements, poussés à faire des choix de portefeuilles et à réduire les coûts par des plans d’économies. Les changements de modèles sont aussi un des corollaires de cette vague réglementaire : par exemple, à travers la mise en place du modèle originate to distribute tout comme la collecte de dépôts, autrefois l'apanage des banques de détail, la bataille pour les dépôts devient la norme auprès des banques d’investissement. L’impact sur les fonctions est aussi important, avec un doublement des effectifs dans les postes de conformité et de gestion des risques en l'espace de quelques années. Mais afin de mettre en place une stratégie réglementaire, les banques européennes doivent désormais réaliser une vraie transversalité des fonctions, un processus qui, à l’heure actuelle, n’en est qu’à ses balbutiements. Pour ces métiers, travailler ensemble va devenir une nécessité d’autant que la conformité à certaines règles, comme le LCR (liquidity coverage ratio), va contraindre les banques à aller chercher ces informations dans différents systèmes informatiques.

Quelles sont les recettes que vous préconisez ?

La multiplicité des règles en attente impose d’établir une stratégie réglementaire et d'organiser un calendrier interne pour coordonner une réponse à l’échelle mondiale. Il existe des synergies entre réglementations et une opportunité d'organiser la réponse de manière transversale sur toutes les fonctions, tous les métiers et toutes les géographies d'une banque.

A lire aussi