Les banques britanniques ratent leurs objectifs de prêts

le 23/06/2011 L'AGEFI Hebdo

Fer de relance de l’économie britannique, le secteur bancaire a néanmoins pris du retard sur ses engagements de prêts au premier trimestre 2011, tels qu’ils avaient été négociés dans le cadre de l’accord Merlin. Selon des statistiques publiées par la Banque d’Angleterre, les cinq principaux groupes bancaires du pays - Barclays, HSBC, RBS, LBG et Santander - ont prêté quelque 16,8 milliards de livres (19,1 milliards d’euros) aux PME, soit 2 milliards de moins (-12 %) que la somme qui avait été fixée. Les banques se sont défendues d’avoir raté leur objectif en rejetant la faute sur la faiblesse de la demande de la part des entreprises, conséquence d’une économie en berne. Ce qui n’est pas l’avis des associations représentatives des entreprises de taille moyenne, signalant que les conditions de prêts étaient beaucoup trop dures. D’après l’accord Merlin, les banques britanniques ont accepté de prêter plus de 10 milliards de livres supplémentaires aux entreprises cette année, portant le total à 190 milliards de livres, et se sont également engagées à prêter quelque 76 milliards au PME.

A lire aussi