Les banques anglaises taillent dans le vif

le 23/05/2013 L'AGEFI Hebdo

Au régime. Les banques britanniques ne font pas dans la demi-mesure en matière de baisse des coûts. L’une après l’autre, RBS et HSBC ont dévoilé des plans drastiques de réductions d’effectifs. La première va supprimer 1.400 emplois au Royaume-Uni d’ici à deux ans dans le cadre de la restructuration de ses activités de banque de détail. La seconde a eu la main encore plus lourde, prévoyant entre 4.000 et 14.000 suppressions de postes supplémentaires dans le monde entre 2014 et 2016. Cette décision s’inscrit dans le cadre de la deuxième phase de son plan de restructuration qui vise 2 à 3 milliards de dollars d’économies sur la période 2014-2016. En parallèle, HSBC entend renforcer sa solidité financière, visant un ratio common equity tier one supérieur à 10 % et une rentabilité de ses fonds propres entre 12 % et 15 %.

A lire aussi