Les banques allemandes livrées à elles-mêmes

le 24/11/2011 L'AGEFI Hebdo

Inconditionnel. Alors que le président de l’Eurogroupe Jean-Claude Juncker se dit préoccupé par un endettement « plus élevé que celui de l’Espagne » en Allemagne, les deux groupes « systémiques » comme les Landesbanken suscitent des interrogations. Deutsche Bank doit remplacer Josef Ackermann en mai prochain par deux coprésidents, Anshu Jain et Jürgen Fitschen. Commerzbank pourrait avoir besoin d’une nouvelle aide d’Etat selon la conjoncture, vu ses faibles résultats, d’après Fitch. Et à part celle de LBB (Landesbank Berlin), la note de chaque banque régionale a été dégradée par Moody’s - d’un (pour trois d’entre elles) à trois crans (pour six autres), ou au moins placée sous surveillance dans le cas de WestLB, dont la fusion avec BayernLB a échoué début novembre. Car désormais, le soutien public ne pourra plus être inconditionnel.

A lire aussi