Bank of America sous la pression réglementaire

le 09/06/2011 L'AGEFI Hebdo

Contraintes. Pour respecter la règle Volcker, Bank of America (BoA) va se séparer de son dernier grand fonds de capital-investissement. Doté de plus de 6 milliards de dollars d’actifs, il sera géré par une nouvelle société baptisée North Cove Partners. Mais les efforts de la première banque de dépôt américaine pour se conformer aux nouvelles règlementations ne la mettent pas à l’abri de nouveaux défis. Moody’s vient de placer ses notes de crédit sous surveillance en vue d’un éventuel abaissement. L’agence de notation a réservé le même sort à Citigroup et Wells Fargo, estimant que les trois groupes pourraient bénéficier à l’avenir d’un moindre soutien gouvernemental. Ils devront peut-être aussi renforcer leurs fonds propres. La Réserve fédérale étudie des ratios de solvabilité pouvant atteindre 14 % pour les banques systémiques, contre 7 % sous Bâle III.

A lire aussi