Aviva en passe de faire marche arrière en Asie

le 31/05/2012 L'AGEFI Hebdo

Cessions. La présence d’Aviva en Asie pourrait se réduire comme peau de chagrin. Implanté dans dix pays du continent, le deuxième assureur britannique aurait placé ses activités en Corée du Sud - où il détient 41 % d’une coentreprise avec Woori - et au Sri Lanka sur la liste des cessions d’actifs, selon des sources proches citées par Reuters. Une démarche qui s’inscrit en droite ligne de la revue stratégique annoncée le 17 mai par son président, John McFarlane, qui n’avait pas caché vouloir sortir des activités ou des marchés peu performants. En parallèle, Aviva cherche à se délester de sa participation dans sa coentreprise avec CIMB en Malaisie et à vendre son entité à Taiwan. Alors que l’Asie-Pacifique ne représente que 2 % de son résultat d’exploitation, seules la Chine et l’Inde sont aujourd’hui considérées comme des marchés clés par l’assureur.

A lire aussi