Avidité

le 01/09/2011 L'AGEFI Hebdo

La plus longue grève ayant affecté historiquement le secteur bancaire en Corée du Sud devrait prendre fin en ces derniers jours d’août. Elle sévissait depuis le 27 juin parmi quelque 3.000 employés sur les 6.500 que compte la filiale coréenne de la Standard Chartered Bank. Encore les syndicats ont-ils annoncé qu’ils maintiendraient leur action sous forme de réunions et de grèves du zèle ici et là. L’objet de cette cessation de travail n’est pas moins étonnant que sa durée : il s’agit rien moins que de s’opposer au système de rémunération au mérite projeté par le management. Le fait est que la tradition nationale est plutôt de récompenser la fidélité et l’âge des employés de banques. Ces derniers percevant toutefois en moyenne 65.000 dollars par an, environ trois fois le revenu moyen par habitant du pays (chiffres cités par The Economist du 30 juillet), l’idée s’impose que la lutte contre l’avidité de certains financiers, qu’elle prenne la forme de bonus ou de rentes de situation, va rester un long combat de par le monde...

A lire aussi