Les assureurs chinois en passe de changer d’actionnaires

le 22/11/2012 L'AGEFI Hebdo

Evolution. L’union entre HSBC et Ping An tourne court. Après avoir investi 1,7 milliard de dollars entre 2002 et 2005 pour se renforcer au capital du deuxième assureur chinois, la banque britannique a entamé des discussions pour céder sa participation de 15,6 %. Une quote-part qui serait valorisée près de 9,3 milliards de dollars. Cette décision s’inscrit dans le cadre de la stratégie de recentrage initiée par HSBC depuis la crise financière de 2008. En parallèle, un autre géant chinois de l’assurance pourrait voir son actionnariat évoluer. Dans le cadre de son introduction en Bourse (IPO), People’s Insurance Company of China (PICC) est en négociation avancée avec l’américain AIG, China Life et deux autres sociétés, dont Scor, pour constituer le noyau dur de ses actionnaires. Son IPO pourrait atteindre un montant maximum de 4 milliards de dollars (3,13 milliards d’euros).

A lire aussi