Commercial & Marketing

Assurance emprunteur : vers plus de concurrence

le 05/09/2013 L'AGEFI Hebdo

Léonin. Constatant que malgré la loi Lagarde, le marché de l’assurance emprunteur était toujours tenu par les banques, l’UFC-Que choisir lance une campagne de sensibilisation auprès des parlementaires pour introduire, dans le projet de loi sur la consommation présenté par Benoît Hamon, la possibilité de résilier le contrat d'assurance de façon annuelle. Selon l’association de consommateurs, cette mesure éviterait aux emprunteurs d’être otages des délais lors de la souscription d'un prêt immobilier et leur donnerait le temps de trouver l’assurance qui leur convient le mieux, tout en conservant le taux du crédit acquis au moment de sa signature. Ce marché, évalué à près de 6 milliards d’euros par an, représenterait 2,2 milliards de marge pour les banques.

A lire aussi