Arkéa face aux suites délicates de son autonomie

le 25/04/2013 L'AGEFI Hebdo

Solitaire. Crédit Mutuel Arkéa vient de nouer un partenariat avec l'établissement de paiement néerlandais Adyen. L’opération est un nouveau coup de canif dans les relations entre acteurs des paiements (le 10 avril 2013, Bruxelles a ouvert une nouvelle enquête contre MasterCard et celle qui cible Visa n’est toujours pas conclue), mais permet au mutualiste de Brest d’augmenter son volume de transactions, de voir baisser les tarifs appliqués par le GIE Carte Bancaire et de faire un pied de nez à son frère-ennemi de Strasbourg, en proue sur la monétique. Toutefois, ce jeu de solitaire a ses revers. En 2012, deux filiales d’Arkéa ont connu des difficultés : Financo (crédit à la consommation) et ProCapital Securities Servicies (services aux investisseurs), alors que le coefficient d'exploitation du groupe a bondi de 69,8 % à 75,6 % par rapport à 2011.

A lire aussi