Les ambitions de La Banque Postale vont peser sur sa solvabilité

le 15/09/2011 L'AGEFI Hebdo

Crédit. Avec, à fin juin, un ratio de crédits sur dépôts de 49 % à faire pâlir ses concurrents, La Banque Postale est à l’aise pour lancer son activité de crédit aux entreprises cet automne. « Le crédit est consommateur de capital, ce qui nous obligera à acquérir également davantage de liquidité. La bataille existe pour nous aussi », prévient tout de même Philippe Wahl, directeur général de la banque. De même, le développement de l’établissement impactera sa solvabilité. Après l’augmentation de capital de 860 millions d’euros votée par sa maison mère cet été, son ratio de fonds propres durs passe à 13,2 % (soit 5,9 milliards d’euros), mais la banque se laisse des marges de manœuvre : « Notre objectif est de maintenir un Core Tier one supérieur à 10 % », annonce son directeur général.

A lire aussi