AIG toujours pas sorti d’affaires

le 03/03/2011 L'AGEFI Hebdo

Rouge. Hors ventes d’actifs, AIG serait dans le rouge de 2,21 milliards de dollars au quatrième trimestre, soit davantage que l’année précédente (-1,34 milliard à la même période). En cause, des charges liées à d’anciennes plaintes relatives à des affaires d’amiante. AIG poursuit ses cessions. La dernière concerne sa filiale Nan Shan Life, numéro trois de l’assurance à Taiwan, mais doit être approuvée par des autorités qui avaient bloqué un autre projet en août. De quoi modérer l’optimisme lié à la nouvelle, il y a un mois et demi, du désengagement de l’Etat (qui détient 92 % d’AIG), attendu pour mai. Alors que le choix de Deutsche Bank parmi les banques conseils est sans doute motivé par la volonté de s’ouvrir à des actionnaires hors des Etats-Unis, la prudence est de mise.

A lire aussi