Aegon réassure des risques de longévité sur le marché

le 12/12/2013 L'AGEFI Hebdo

 Le transfert des risques d’assurance au marché poursuit son développement. Aegon vient de le faire pour un montant de 1,4 milliard d’euros couvrant des risques de longévité aux Pays-Bas et de mortalité aux Etats-Unis. Société Générale CIB a structuré l’opération tandis que la société RMS a fourni les capacités de modélisation de la commutation, c’est-à-dire la reprise des risques par la compagnie d’assurances à l’échéance. Le contrat, qui est entrée en vigueur le 1er janvier dernier pour une durée de vingt ans, a été conclu avec Scor, au travers de sa filiale Scor Global Life, pour 50 % du risque, le reste étant souscrit par des investisseurs. La particularité de cette opération innovante est de fonctionner sur la base d’un indice avec une couverture du risque de déviation à partir d’un certain seuil. L’un des avantages pour Aegon est de réduire le coût du capital imposé par les règles de Solvabilité 2 pour les risques de longévité. Une structuration qui pourrait se développer.

A lire aussi