Un achat fatal

le 03/10/2013 L'AGEFI Hebdo

Annoncé une semaine seulement avant l’effondrement de la banque allemande IKB en juillet 2007, le rachat de Depfa par Hypo Real Estate (HRE) s’est rapidement révélé fatal pour la banque immobilière bavaroise. Car le modèle de Depfa ne pouvait fonctionner en temps de crise : emprunter au jour le jour auprès des autres banques pour assurer les crédits à long terme accordés à ses clients. Or, avec la crise, les banques refusaient de prêter à leurs pairs, coupant Depfa de sa source de refinancement et mettant en péril tout le groupe HRE, aujourd’hui nationalisé. Une grande partie des papiers toxiques de Depfa a été transférée à une structure de défaisance qui gérait au départ un portefeuille de 175 milliards d’euros. Son objectif est de se débarrasser de la totalité de ses actifs d’ici à 2020.

A lire aussi