Rencontre avec... Damien Guermonprez, directeur général Buy Way Personal Finance*

« Son absence constitue de fait une barrière »

le 07/07/2011 L'AGEFI Hebdo

Le « fichier positif » belge est-il efficace contre le surendettement ?

La loi a créé la Centrale des crédits aux particuliers il y a vingt ans. Depuis 2003, celle-ci enregistre toutes les informations concernant les crédits, et les découverts bancaires depuis un an. Le résident belge dispose en outre d’une carte nationale d’identité, la eID, équipée d’une puce électronique. En magasin, la eID permet à la société de crédit de se connecter à la Centrale pour consulter les données du client et remplir automatiquement le contrat de prêt. C’est un bon système, même si les nouveaux cas de surendettement ont augmenté de 50 % entre 2006 et 2010 en Belgique avec la crise.

Quel est le coût de cet outil pour les prêteurs ?

Minime rapporté au coût du risque. Pour Buy Way : 213.000 euros en 2010 pour un coût du risque de 8,3 millions d’euros (1,7 % de l’encours). En France, qui compte cinq fois plus de foyers, les économies d’échelle seraient plus grandes. Toutefois, les grands du marché appartiennent à des groupes qui peuvent déjà consolider les informations de leurs filiales. Par ailleurs, leurs marges sur le crédit renouvelable sont plus importantes qu’en Belgique et peuvent compenser un coût du risque supérieur. Le doublement récent de ce dernier, jusqu’à 4 % pour certains acteurs français, pourrait pourtant militer en faveur du fichier.

A qui serait-il utile ?

Aux consommateurs d’abord, mais aussi à de nouveaux entrants sur le marché et aux petits acteurs. L’absence de fichier positif constitue de fait une barrière à l’entrée. Elle est en outre un obstacle au développement de l’e-commerce : les sites marchands de biens d’équipement rencontrent des difficultés à financer leurs ventes, sauf à accepter des cartes de crédit pré-existantes.

*Ex-Cetelem Belgique (BNP Paribas Personal Finance) repris par Apax Partners (L’Agefi Hebdo du 13 janvier 2011)

A lire aussi