L'avis de... Brigitte Bourgoin, directrice opérateurs France d’Orange

« 10 à 15 millions de mobiles sans contact en France d’ici à 2015 »

le 01/12/2011 L'AGEFI Hebdo

Mobiles et banques : qu’est-ce qui justifie ce lien ?

En France, les banques ont été pionnières dans le domaine des cartes à puce. Quant à Orange, c’est l’entreprise qui a été moteur au moment de la création de la norme GSM, avec une autre puce, la carte SIM. Le mobile offre une même promesse de sécurité. Par ailleurs, aujourd’hui, les smartphones constituent un prolongement d’internet. Ainsi, tout ce qui a été développé par les banques pour internet est accessible sur ces supports, même si certains services doivent être adaptés à la taille de leur écran.

Vous n’avez donc pas de lien exclusif avec BNP Paribas…

BNP Paribas est la seule banque avec qui Orange développe une offre avec des forfaits mobiles, mais il y a de nombreuses formes de partenariats possibles. En France, nous avons des relations commerciales avec Crédit Mutuel pour son opérateur mobile virtuel NRJ Mobile qui utilise notre réseau. De même, nous travaillons avec l’ensemble des banques dans le cadre du déploiement du sans contact. Par ailleurs, nous avons lancé Orange Money avec BNP Paribas en Côte d’Ivoire, puis l’avons étendu au Sénégal, au Mali et à Madagascar, mais nous avons aussi signé avec d’autres, comme les Banques Populaires au Cameroun. Cette offre remporte un grand succès avec déjà 3 millions de clients. Tous ces partenariats ont des

business models différents et un partage des revenus qui varie avec eux.

Quel est l’avenir du paiement sans contact ?

Le sans contact est rendu possible par la technologie NFC (near field communication) qui est intégrée dans la carte SIM, avec des « coffres-forts » pour chacun des fournisseurs de services (banques, transporteurs, commerces…) : il est donc sécurisé et non intrusif, avec l’avantage d’être ouvert. Cet écosystème a été défini par l’ensemble des opérateurs mobiles et des banques. Orange participe aux expérimentations et est actif pour équiper les Français. Nous estimons que d’ici à 2015, 10 à 15 millions de mobiles sans contact seront en leur possession.

A lire aussi