La Fed recale 5 banques sur 30 après les stress tests

le 03/04/2014 L'AGEFI Hebdo

La Réserve fédérale américaine (Fed) a rejeté le plan de rachat d’actions et d’augmentation des dividendes de 6,4 milliards de dollars de Citi, comme en 2012, ainsi que ceux des filiales américaines de HSBC, RBS et Santander, et de Zions Bancorporation au terme des stress tests de 2014. Même si ces établissements (excepté Zions Bancorp) ont réussi les tests d’un point de vue quantitatif, passant la barre de 5 % de tier one common ratio dans un scénario de stress sévère, ils ont échoué qualitativement. La Fed leur reproche de ne pas être entièrement capables de prévoir leurs revenus et leurs pertes dans un tel scénario. En moyenne, le ratio des 30 banques évaluées tomberait à 7,8 % des actifs pondérés des risques fin 2015, contre 11,5 % en réalité au troisième trimestre 2013 et 5,5 % début 2009.

A lire aussi