Too small to matter ?

le 27/03/2014 L'AGEFI Hebdo

Les banques américaines sont suffisamment armées pour résister à un choc extrême sur les taux. C’est la conclusion que la Réserve fédérale américaine tire des résultats de ses stress tests sur 30 banques du pays. Celles-ci ont été testées non seulement sur leur résistance aux variations de taux, mais aussi sur des conditions économiques et financières similaires à celles de la crise de 2008. Une banque a été recalée, Zion Bancorp, un établissement de Salt Lake City. On peut toutefois se demander pourquoi une banque d’aussi petite taille a été jugée systémique. Il y a peu de chance qu’une potentielle faillite de Zion, avec seulement 56 milliards de dollars d’actifs, puisse déclencher une réaction en chaîne sur les marchés financiers. Certes, le Dodd-Franck Act a déterminé le seuil de tests à 50 milliards, mais des établissements plus importants ont été mis en faillite sans conséquences lors des dernières années. A moins qu'il ne s'agisse d’assurer la crédibilité des tests...

A lire aussi