Commercial & Marketing

Le fichier positif, un abandon temporaire

le 27/03/2014 L'AGEFI Hebdo

Pierre Moscovici et Benoît Hamon ont annoncé, lors de la présentation de la loi de consommation adoptée au Parlement, que le registre national des crédits invalidé par le Conseil constitutionnel en raison de l’atteinte au principe fondamental de respect de la vie privée, pourrait revenir sous une nouvelle forme tenant compte des remarques du Conseil. D’autant plus que les chiffres du surendettement établis par la Banque de France restent élevés avec 223.000 dossiers déposés en 2013, soit 1 % de plus qu’en 2012. 61 % sont des dossiers nouveaux et 39 % des « redépôts » par des ménages incapables d’appliquer le plan de redressement. La dette moyenne s’établit à 39.200 euros. Au total, 801.000 ménages sont en cours de désendettement.

A lire aussi