Crédit Agricole réserve ses surprises

le 27/03/2014 L'AGEFI Hebdo

« Ne pas surprendre, mais confirmer et conforter » : telle est l’ambition énoncée par Jean-Paul Chifflet pour son plan à moyen terme. Après le grand nettoyage qu’il a dû opérer pour se recentrer sur les fondamentaux de la banque verte, le directeur général de Crédit Agricole SA (CASA) ne pouvait se permettre de faire de l’esbroufe. Ses projections n’ont pas emballé les investisseurs, mais son « nouveau 'business plan' semble solide et rationnel », écrit Credit Suisse. Les surprises sont à venir. Bien sûr, on peut se demander qui remplacera Jean-Paul Chifflet en mai 2015, mais d’ici là la gouvernance du groupe aura changé. Annoncée en septembre 2013, la refonte des rôles entre CASA et les organes représentatifs des Caisses régionales (FNCA et SAS La Boétie) devrait être précisée dans les semaines qui viennent. Par ailleurs, Amundi a le feu vert de sa maison mère (CASA en détient désormais 80 % aux côtés de Société Générale) pour réaliser des acquisitions. Car son objectif de 1.000 milliards d’euros sous gestion en 2016, contre 777 millions aujourd’hui, viendra aux deux tiers de la croissance externe. Enfin, on peut espérer des annonces de Crédit Agricole Assurances, dont le produit net bancaire hors de France doit croître de plus de 15 % en trois ans.

A lire aussi