CNP et BPCE jouent au chat et à la souris

le 27/02/2014 L'AGEFI Hebdo

François Pérol, président du directoire de BPCE, et Frédéric Lavenir, directeur général de CNP Assurances, s’entendent sur un point : il leur faut établir des « discussions industrielles ». C’est bien le moins puisque le groupe bancaire a décidé de ne pas renouveler au-delà de 2016 les accords de distribution par les Caisses d’épargne des produits d’assurance-vie de la compagnie, qui conserverait néanmoins le stock. Mais, pour le dirigeant de CNP, cela ne peut être dissocié du volet « commercial » – entendez les commissions, d’un montant de 848 millions d'euros en 2013, versées par le producteur au distributeur –, point de divergence entre les deux dirigeants. Selon nos informations, CNP Assurances aurait fait valoir ce point à BPCE depuis le 15 janvier. Et il n’y aurait pas de calendrier de négociation tant que le groupe bancaire ne sera pas sorti d’une « logique purement juridique et financière »… Sur 21,1 milliards de chiffre d’affaires pour CNP en France, 7,5 milliards venaient l’an passé des Caisses d’épargne, en hausse de 7,3 % par rapport à 2012, contre 8,8 milliards venant de l’autre grand réseau distributeur – La Banque Postale –, en baisse de 8,5 %.

A lire aussi