Crédit Agricole, une réalité de groupe incomprise

le 13/02/2014 L'AGEFI Hebdo

L’Ile-de-France, première à publier ses comptes (

voir le tableau), donne la tendance des résultats annuels des caisses régionales du Crédit Agricole. Même si, en termes de réseau, son programme « Maille et Maillage », qui vise à regrouper 50 agences et en repositionner 26, sur un total de 330, est une spécificité. La publication du Cadif souligne en tout cas que le groupe Crédit Agricole ne se réduit pas à sa structure cotée, Crédit Agricole SA (CASA). Et que la banque verte n’est pas la moins capitalisée d’Europe, comme l’a affirmé une étude dont l’OCDE a dû se désolidariser. Jean-Paul Chifflet, directeur général de CASA, se « réserve le droit d’attaquer devant les juridictions compétentes » qui prétendrait le contraire. Il pourra aussi rappeler la réalité du groupe (CASA et les caisses régionales), périmètre pris en compte par le superviseur, et sa structure financière lors de sa communication annuelle du 19 février. « Dans son action quotidienne, le Crédit Agricole continuera de faire la démonstration de sa solidité et de sa solvabilité », a-t-il déclaré dans un communiqué.

A lire aussi