La Banque Postale à la rescousse de sa maison mère

le 06/02/2014 L'AGEFI Hebdo

Dans le cadre de son plan stratégique 2020, qui vise à pallier la chute des volumes de courriers et à s’adapter à l’ère numérique, La Poste place sa filiale bancaire, La Banque Postale (LBP), au cœur de sa stratégie de développement. Selon la feuille de route dévoilée le 28 janvier, dans l’attente de la présentation des détails du plan en juin prochain, LBP devra afficher un résultat net d’un milliard d’euros en 2020, soit un quasi-doublement par rapport à l’an passé (574 millions d’euros). Les activités de la filiale bancaire représenteraient dès lors 60 % du bénéfice d’exploitation, contre 36 % aujourd’hui. « La Banque Postale […] accélérera son développement en équipant tous ses clients, particuliers (des plus modestes aux plus aisés) et personnes morales », notamment les professionnels, a déclaré La Poste par voie de communiqué. Sur ce dernier segment de clientèle, un produit net bancaire de 400 millions d’euros est ainsi visé à l’issue du plan.

A lire aussi