Société Générale face à un nouvel actionnaire dans Rosbank

le 16/12/2010 L'AGEFI Hebdo

Participations. Finalement, l’oligarque Vladimir Potanin n’entrera peut-être pas au capital de Société Générale. L’opération était prévue a priori en contrepartie de la montée de la banque française au capital de Rosbank, dont elle détenait jusqu’à présent 65 %. Or la banque publique VTB a racheté 19,3 % de Rosbank auprès d’Interros, la holding du milliardaire qui en a conservé 11 %. Cet investissement consenti en garantie d’un prêt serait purement financier et VTB assure soutenir les projets de Société Générale. Cette dernière va fusionner Rosbank avec Banque Société Générale Vostok et ses propres filiales de crédit hypothécaire et de prêts à la consommation. Ce chantier a donné lieu le mois dernier à une augmentation de capital de 1,2 milliard d’euros, très majoritairement souscrite par le groupe français, dont la participation est mécaniquement montée à 72 %.

A lire aussi