BPCE invente la femme caution

le 09/12/2010 L'AGEFI Hebdo

Elles ont tout pour plaire. « Femmes », « personnalités indépendantes », Maryse Aulagnon, présidente de la société foncière Affine, et Marie-Christine Lombard, PDG de TNT Express, seront bientôt administratrices de BPCE. Avec une belle unanimité, le conseil de surveillance de la banque a décidé de soumettre leur candidature au vote des actionnaires, le 16 décembre. « Je vous rappelle que BPCE n’étant pas coté, nous n’avons pas l’obligation de nommer des administrateurs indépendants », a souligné François Pérol, le président du directoire, dans Les Echos du 2 décembre. L’ennui, c’est que les nouvelles élues remplacent les deux représentants de l’Etat qui siégeaient au côté des représentants des Banques Populaires, des Caisses d’Epargne et, déjà, de deux personnalités indépendantes. Exit donc la tutelle publique, même si le groupe doit encore rembourser 1,2 milliard d’euros sur les 3 milliards d’aide qu’il a reçus.

A lire aussi