Malgré une baisse de leur rentabilité, les banques françaises continuent de grossir

le 04/05/2018

Selon une étude publiée par la Banque de France, les banques françaises ont vu leur bilan augmenter de 42% depuis 2005.

Baisse de la rentabilité depuis 2005 : les banques françaises tirent leur épingle du jeu
Télécharger le document

L'objectif de cette nouvelle publication de la Banque de France est d'étudier «l’évolution de la rentabilité bancaire, mesurée par le rendement des actifs ou par celui des capitaux propres, entre 2005 et 2016, à partir d’un échantillon de 6 banques françaises, 15 banques européennes et 8 banques américaines incluant l’ensemble des banques d’importance systémique mondiales des trois zones géographiques considérées».

Les auteurs de l'étude soulignent par exemple que «les banques américaines continuent d’afficher un RoA nettement plus élevé que leurs concurrentes; les banques françaises se distinguent par un RoA moyen supérieur à celui des autres banques européennes depuis 2010, alors que leurs performances étaient légèrement en retrait avant la crise».

Au final, si la rentabilité des banques françaises n'a cessé de baisser depuis 2005 (elle a été aggravée par la crise financière de 2008 et le renforcement des exigences réglementaires), ces dernières ont néanmoins réussi à tirer leur épingle du jeu. Grâce, notamment, au développement de leurs activités leur permettant de générer des fonds propres, les banques françaises ont vu leur bilan augmenter de 42 % depuis 2005, face aux banques américaines (+ 10 %) et européennes (+2%).

Baisse de la rentabilité depuis 2005 : les banques françaises tirent leur épingle du jeu
Source :
Banque de France
Date :
MARS-AVRIL 2018
Langue :
Français
Pages :
11

A lire aussi