Baisse drastique des crédits à la consommation dans les dossiers de surendettement

le 01/03/2017

Télécharger le document

Faut-il y voir l'effet loi Lagarde de 2010 ? Les dossiers de surendettement ont été nettement moins nombreux l'an dernier en comparaison avec l'année précédente (194.194, -10,6%) selon les calculs de la Banque de France dans son Enquête typologique 2016 sur le surendettement des ménages.

La grande tendance dégagée par la Banque de France et qui explique principalement cette baisse est la chute très forte de la part des crédits à la consommation dans l'endettement global des ménages depuis 5 ans : elle est passée de 58,2% en 2011 à 39,3% aujourd'hui. "19,3 % des dossiers recevables en 2016 ne présentaient aucun crédit à la consommation, contre 10,5 % en 2011", précise l'enquête. L'endettement moyen au titre des crédits à la consommation est désormais à 20.619 euros, soit une baisse de 4.600 euros en 5 ans. La Banque de France met en avant la loi Lagarde pour justifier ce recul, une loi votée en 2010 qui a notamment encadré la publicité et la distribution des crédits renouvelables.

A lire aussi