Crédit Agricole SA affiche des résultats en hausse au troisième trimestre

le 08/11/2019

Le produit net bancaire de la banque verte a progressé de 4,8% et la banque a amélioré son coefficient d’exploitation.

Siège du Crédit Agricole à Montrouge.
Sur les neufs premiers mois de 2019, le résultat net part du groupe de Crédit Agricole SA accuse une baisse de 6,2%.
(Photo Crédit Agricole.)

Crédit Agricole SA a publié un résultat net part du groupe (rnpg) trimestriel de 1,2 milliard d’euros, en hausse de 8,9% par rapport au troisième trimestre 2018. La banque affiche un produit net bancaire de 5,03 milliards d’euros, en progression de 4,8% et des charges de 3,02 milliards d’euros, en hausse de 0,9%. CASA améliore son coefficient d’exploitation hors FRU, à 60,1 %, contre 62,4 % en septembre 2018. Elle affiche un ratio de CET1 de 11,7%, en hausse de 0,1 point par rapport au mois de juin et un coût du risque de crédit de 29 points de base.

Le résultat net part du groupe sous-jacent, c’est-à-dire hors éléments spécifiques (comme les provisions pour l’épargne logement ou l’intégration de Pioneer par Amundi), ressort à 1,23 milliard d’euro, en hausse de 8,2% par rapport au troisième trimestre 2018. Toujours en sous-jacent, les revenus de la banque sont en hausse de 4,9% et les charges progressent de 1,5%.

Le rendement des capitaux propres tangibles (ROTE) sous-jacent s’élève à 11,3%. «Notre objectif sur le plan moyen terme 2022 est de présenter un ROTE supérieur à 11%, nous sommes donc au-dessus de la cible que nous avons présentée en juin 2019», a rappelé Philippe Brassac, directeur général de Crédit Agricole SA, lors de la présentation des résultats.

Sur les neufs premiers mois de l’année, le rnpg de Crédit Agricole SA accuse une baisse de 6,2% à 3,18 milliards d’euros, et son rnpg sous-jacent baisse de 2,2% à 3,26 milliards d’euros, comparé aux neuf premiers mois de 2018.

Concernant le groupe Crédit Agricole, le rnpg publié du troisième trimestre a progressé de 4,5% par rapport au troisième trimestre 2018 à 1,85 milliard d’euros. Le rnpg sous-jacent progresse de 6% à 1,92 milliard d’euros. Sur les neuf premiers mois de l’année, le groupe voit son rnpg baisser de 5%, à 5,01 milliards d’euros et son rnpg sous-jacent baisse de 0,3%, à 5,20 milliards d’euros. Le groupe affiche un ratio CET1 de 15,5.

Sur le même sujet

A lire aussi