Crédit Agricole SA vise un bénéfice supérieur à 5 milliards d'euros en 2022

le 06/06/2019

Crédit Agricole SA
(Photo DR.)

Crédit Agricole SA (CA SA), la structure cotée du groupe Crédit Agricole, vise un résultat net part du groupe supérieur à 5 milliards d'euros en 2022, selon le plan stratégique présenté ce matin. Ce plan, élaboré conjointement avec les caisses régionales de Crédit Agricole, doit permettre à CA SA de faire croître son résultat net part du groupe de plus de 3% par an en moyenne sur la période 2018-2022 pour arriver à plus de 5 milliards d'euros en 2022, contre 4,4 milliards d'euros l'an passé.

CA SA a intégré dans ses hypothèses une hausse du coût du risque de 40 points de base, contre 23 points de base en 2018.

La structure cotée de la banque verte compte par ailleurs parvenir à une rentabilité des fonds propres tangibles (ROTE) supérieure à 11% fin 2022, contre 12,7% en 2018 et un objectif de 10% pour le précédent plan de moyen terme qui couvrait la période 2016-2019. Cet objectif de rentabilité intègre des coefficients d'exploitation pour l'ensemble des métiers de CA SA de moins de 60% en 2022, hors contribution au fonds de résolution unique (FRU). Pour arriver à cet objectif, qui suppose une amélioration de deux points de base, le groupe Crédit Agricole mise sur l'amélioration de son efficacité opérationnelle permise par la transformation technologique de ses activités. Dans cette optique, Crédit Agricole allouera 15 milliards d'euros à l'informatique sur quatre ans.

Sur le plan de la solvabilité, CA SA vise un ratio CET1 de 11% et le groupe Crédit Agricole s'est fixé une cible supérieure à 16%. Ces objectifs tiennent compte "des durcissements réglementaires significatifs attendus" d'ici à la fin 2022.

CA SA a par ailleurs fixé son taux de distribution à 50%, précisant que cette distribution se ferait en numéraire.

"Sur la durée du plan à moyen terme, une nouvelle étape dans la simplification de la structure capitalistique de Crédit Agricole SA sera franchie avec le débouclage partiel du 'Switch', mécanisme de garantie accordée par les Caisses régionales à Crédit Agricole SA, avec pour ce dernier un effet favorable sur son résultat par action", a expliqué le groupe dans un communiqué.

Le groupe Crédit Agricole prévoit, dans ce nouveau plan, une augmentation des synergies de revenus entre ses entités de 1,3 milliard d'euros, à 10 milliards d'euros au total en 2022. "L'assurance (+800 millions d'euros) et les services financiers spécialisés (300 millions d'euros en crédit à la consommation et crédit-bail) sont les deux principaux leviers", a expliqué la banque.

A lire aussi