Michel Lucas, architecte du Crédit Mutuel, est décédé

le 04/12/2018

Michel Lucas. Photo: Antoniol/Bloomberg

Michel Lucas, dirigeant historique du Crédit Mutuel, est décédé le lundi 3 décembre, a annoncé mardi matin la banque mutualiste dans un communiqué. Il avait 79 ans.

«Avec lui disparaît le grand architecte du Crédit Mutuel, celui qui, le premier, a mis la technologie au service de l’humain et conduit une stratégie ambitieuse de diversification et de croissance, dont le point d’orgue restera l’acquisition du CIC», indiquent dans un communiqué Nicolas Théry et Daniel Baal, respectivement président et directeur général du Crédit Mutuel Alliance Fédérale, qui regroupe 11 fédérations de Crédit Mutuel et le CIC.

L'informatique, clé de la réussite

Né à Lorient, c'est pourtant à Strasbourg que Michel Lucas commence sa carrière en 1971. Cet informaticien placera la technologie au coeur de son action, donnant une longueur d'avance à la fédération alsacienne. Le Crédit Mutuel Centre-Est Europe agrège ainsi autour de lui et de sa technologie un nombre croissant de fédérations, puis signe, en 1998, le rachat du CIC, au nez et à la barbe de ses concurrents. Le groupe coopératif, premier à se lancer dans l'assurance dans les années 70, poursuit aussi sa diversification hors des services bancaires, comme en témoigne son plan stratégique présenté mi-novembre

Michel Lucas cumule les mandats au sein du Crédit Mutuel, et son style de management autoritaire laisse aussi des traces. La fin de son mandat est marquée par le conflit quui l'oppose à Jean-Pierre Denis, patron du Crédit Mutuel Arkéa, engagé aujourd'hui dans un mouvement de sécession.

«La date de ses obsèques n’est pas encore connue. Tous les élus et salariés de Crédit Mutuel Alliance Fédérale respecteront une minute de silence à sa mémoire le jeudi 6 décembre à 14 heures», précise le communiqué du groupe.

Sur le même sujet

A lire aussi