Bank of America est portée par les crédits et la fiscalité

le 16/07/2018

Bank of America est portée par les crédits et la fiscalité
(Bloomberg)

Bank of America a fait état lundi d'une envolée de 36,3% de son résultat, au titre du deuxième trimestre, grâce à la hausse de la demande de crédit, couplée aux baisses d'impôts entrées en vigueur en début d'année et à une réduction de ses dépenses.

Le bénéfice net de la banque a atteint 6,47 milliards de dollars (5,5 milliards d'euros) d'avril à juin, soit 63 cents par action, contre 4,75 milliards, ou 44 cents par titre, sur la même période de l'exercice précédent. 

Les analystes tablaient en moyenne sur un résultat par action de 57 cents, selon le consensus d'estimations compilé par Thomson Reuters Ibes. 

Les dépenses ont de leur côté diminué de 5% et la facture fiscale s'est allégée de 43%. 

Sur le même sujet

A lire aussi