La gestion d’actifs a soutenu CASA au quatrième trimestre

le 14/02/2018

Le véhicule coté de la banque verte a bénéficié de l’apport de Pioneer au sein d’Amundi, qui a permis de compenser l’effet des taux bas de la banque de détail. Pas assez pour éviter le recul de l'action.

Siège de CASA, à Paris.
CASA proposera un dividende de 63 centimes par action au titre des résultats 2017.
(Balint Porneczi/Bloomberg)

Crédit Agricole SA (CASA) a annoncé mercredi un résultat net part du groupe de 387 millions d’euros, en hausse de 32,9% sur un an. Les analystes du consensus FactSet tablaient quant à eux sur un niveau de 588 millions d’euros. Retraité d’éléments spécifiques totalisant 490 millions d’euros sur le trimestre, dont 384 millions au titre d’ajustements fiscaux, le résultat net part du groupe sous-jacent s’établit à 878 millions, soit un repli de 8,4% sur un an. Les analystes du consensus FactSet anticipaient en moyenne un niveau de 755 millions d’euros.

L'action subissait néanmoins des prises de bénéfices mercredi, perdant plus de 3% en début de séance.

L’activité de CASA est globalement ressortie en ligne avec les attentes au quatrième trimestre, avec un produit net bancaire en hausse de 1,6%, à 4,65 milliards d’euros, grâce à l’apport de la gestion d’actifs. Sur une base retraitée et à périmètre comparable, la hausse s’atténue à seulement 0,7%.

Le PNB du pôle de gestion d’actifs et assurances a profité de l’intégration de Pioneer au sein d’Amundi, avec à la clé un bond de 20,6% à 1,56 milliard d’euros. La BFI a pour sa part détonné dans le paysage bancaire, avec des revenus en progression de 4,6% à 1,31 milliard d'euros. Dans la banque de proximité, l’activité commerciale s’est révélée dynamique et a permis de compenser partiellement l’effet des taux d’intérêt bas. Le PNB de LCL baisse ainsi de 4,2%, à 827 millions d’euros, du fait de commissions de renégociations et de remboursements anticipés de prêts en forte baisse.

Taux de distribution de 56%

La direction de CASA a décidé de compenser l’impact fiscal pour les actionnaires. Cette décision se traduira par la proposition d’un dividende de 63 centimes par action au titre des résultats 2017, soit un taux de distribution de 56% supérieur à la cible de 50% du plan stratégique 2020 du groupe. Le ratio CET1 fully loaded ressort quant à lui à 11,7%, soit une baisse de 30 points de base par rapport à fin septembre 2017.

Au niveau du groupe Crédit Agricole dans son ensemble, qui intègre l’activité des caisses régionales, le PNB sous-jacent progresse au quatrième trimestre de 1,6%, à 8,23 milliards d’euros, mais baisse de 1% à périmètre constant. Le résultat net part du groupe grimpe de 37,4%, à 922 millions d’euros, mais diminue de 7,5% hors éléments spécifiques.

Sur le même sujet

A lire aussi