Axa veut dédier 200 millions d’euros par an à l'innovation

le 14/11/2017

À l’occasion de sa journée investisseurs, Axa a annoncé mardi vouloir consacrer 200 millions d'euros chaque année pour investir dans l'innovation et a également confirmé l'ensemble des objectifs financiers de son plan stratégique à horizon 2020.

agence Axa à Paris

Axa a annoncé mardi vouloir consacrer 200 millions d'euros chaque année pour investir dans l'innovation et a également confirmé l'ensemble des objectifs financiers de son plan stratégique à horizon 2020.

Le numéro deux de l'assurance en Europe, après l'allemand Allianz, indique dans un communiqué que ses investissements dans l'innovation sont intégrés dans le budget dédié aux acquisitions, qui s'élève au total à un milliard d'euros par an.

Ces annonces interviennent en amont de la tenue d'une journée avec les investisseurs.

«Nous réaffirmons notre préférence pour l'assurance santé, la prévoyance et l'assurance dommage des entreprises, et allons consacrer 200 millions d'euros par an à l'innovation dans le cadre de notre budget existant dédié aux acquisitions», souligne Thomas Buberl, le directeur général d'Axa, cité dans le communiqué.

Le groupe d'assurance réaffirme aussi qu'il vise une croissance de son résultat opérationnel par action de 3% à 7% par an en moyenne entre 2015 et 2020, ainsi qu'une rentabilité courante des capitaux propres comprise entre 12% et 14% de 2016 à 2020.

Il précise en outre qu'il entend réaliser environ 300 millions d'euros d'économies de coûts au cours des deux prochaines années.

En Bourse, l'action gagne 0,56% à 25,21 euros vers 09h50 quand au même moment l'indice Cac 40 progresse de 0,38%. L'assureur français sou-performe nettement son rival Allianz depuis le début de l'année.

Depuis qu'il a pris les commandes d'Axa en septembre 2016, Thomas Buberl a engagé une profondeur réorganisation de l'assureur français.

Outre le lancement au printemps dernier du projet d'introduction en Bourse (IPO) des activités d'assurance vie et de gestion d'actifs aux Etats-Unis, il a procédé lundi à un vaste remaniement de son comité de direction.

Deux poids lourds, Gaëlle Olivier, directrice générale d'Axa Global P&C, et Paul Evans, directeur général d'Axa Global Life, Savings & Health, vont ainsi quitter le groupe, tout comme Amélie Oudéa-Castera, directrice marketing et digital.

L'assureur a en outre franchi une étape supplémentaire lundi soir pour l'IPO de ses activités américaines en déposant son projet auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC), le gendarme américain des marchés financiers.

La future entité cotée, dénommée Axa Equitable Holdings, détiendra un portefeuille de quelque 600 milliards de dollars (environ 514 milliards d'euros) d'actifs sous gestion. Et sa mise sur le marché effective est prévue pour le deuxième trimestre 2018.

Sur le même sujet

A lire aussi