CASA enregistre son meilleur trimestre depuis 2011

le 03/08/2017

La banque verte dégage un résultat net retraité de 1,17 milliard d’euros, en hausse de 43,4% sur un an.

CASA enregistre son meilleur trimestre depuis 2011
CASA a publié de très bons résultats homogènes.
(DR)

Crédit Agricole SA (CASA) annonce jeudi matin un produit net bancaire (PNB) en baisse de 0,6% au deuxième trimestre, à 4,7 milliards d’euros, pour un résultat net part du groupe en hausse de 16,6%, à 1,35 milliard d’euros. Hors éléments non économiques et exceptionnels, qui intègrent notamment ce trimestre une plus-value de cession de 107 millions d’euros sur la participation d’Eurazeo ainsi qu’une plus-value de 339 millions l’an dernier au titre de la vente de la participation dans VISA Europe, le PNB a progressé de 6,5% tandis que le profit a bondi de 43,4%, à 1,17 milliard d’euros.

«Il s’agit du meilleur trimestre depuis 2011 pour CASA, alors même que le groupe intégrait à l’époque une mise en équivalence de 25% de sa participation dans les caisses régionales», souligne Philippe Brassac, le directeur général du véhicule coté de la banque verte. «Il s’agit de très bons résultats tant par leur niveau que par leur homogénéité», ajoute le dirigeant.

Le résultat net part du groupe publié du pôle d’épargne et d’assurance progresse de 12,3% malgré la baisse de la contribution ce trimestre d’Amundi. Cela s’explique par la montée en puissance des charges liées à l’intégration de l’italien Pioneer, ainsi que par la baisse de la participation de CASA au capital du gérant français à la suite de son augmentation de capital. Les activités d’assurance se sont quant à elles montrées dynamiques avec un chiffre d’affaires en dommages en hausse de 10,3% et une collecte nette en assurance vie de 1,3 milliard d'euros quasi exclusivement tournée vers les unités de compte.

Dans la banque de détail, LCL confirme son regain de forme avec un résultat net part du groupe en hausse de 129%. Cette évolution a été gonflée par une reprise de provision de 50 millions d’euros liée à la gestion prudentielle de l’épargne réglementée, mais le réseau a néanmoins bénéficié d’une hausse de 10,6% de ses encours dans le crédit à l’habitat et de 11,9% dans le crédit aux professionnels et entreprises. En Italie, la bonne orientation de l’activité a également été de mise, avec notamment une hausse des crédits aux grandes entreprises de 22,5%. Le résultat net publié du pôle de banque de proximité à l'international progresse de 5,2%.

Le pôle de services financiers spécialisés a accéléré son développement, avec notamment une production de crédits à la consommation de 10,7 milliards d'euros en hausse de 4,1% et un volume de 1,4 milliard en crédit-bail qui grimpe de 19,7%. Le résultat net du pôle a grimpé de 22%.

Dans la BFI enfin, CASA bénéficie d’une hausse de 10% des revenus de ses activités de marché malgré «des flux clients en baisse dans un marché attentiste et une volatilité faible». L’activité de financements structurés a augmenté de 6%, tandis que les revenus de la banque commerciale ont progressé de 2%. Au global, le résultat net de la BFI bondit de 18,7% sur le trimestre.

Sur le même sujet

A lire aussi