Axa sous-performe l’indice européen malgré ses résultats

le 03/08/2017

Axa a annoncé, jeudi, des résultats supérieurs aux attentes du marché au premier semestre et s'est dit confiant dans la réalisation de son plan stratégique

Axa sous-performe l’indice européen malgré ses résultats

L'assureur Axa a annoncé, jeudi, des résultats supérieurs aux attentes du marché au premier semestre, et a confirmé pouvoir atteindre les objectifs de son plan stratégique à horizon 2020.

Le groupe français d'assurance a dégagé un résultat net de 3.268 millions d'euros sur les six premiers mois de l'année, en hausse de 2% en données publiées, selon un communiqué. Sur la période, son chiffre d'affaires a progressé de 0,5% à 54.283 millions d'euros, tandis que son résultat opérationnel a augmenté de 4% à 3.171 millions.

"Nous sommes très confiants dans notre capacité à atteindre les objectifs du plan Ambition 2020", a déclaré Gérald Harlin, le directeur financier d'Axa, lors d'une conférence téléphonique.

Malgré ces annonces, l'action Axa reculait de 1,19% à 25 euros à 10H50 en Bourse. Le titre affiche un gain de 5,48% depuis le début de l'année mais sous-performe l'indice européen de l'assurance (+6,87%). 

"La persistance d'un environnement de taux bas n'est vraiment pas favorable aux assureurs qui espéraient tous une remontée des taux aux Etats-Unis", souligne un analyste financier.

Les analystes attendaient en moyenne un résultat net semestriel de 3.135 millions d'euros et un résultat opérationnel de 3.026 millions, selon le consensus Inquiry Financial pour Reuters.

L'assureur a réalisé 0,5 milliard d'euros de gains de productivité depuis le lancement en juin 2016 de son plan stratégique "Ambition 2020", dont 0,2 milliard entre janvier et juin. Son objectif est d'atteindre 2,1 milliards d'euros d'économies en cumulé pendant la durée de son plan stratégique. Le groupe estime être "en bonne voie" pour atteindre son objectif de gains de productivité.

Axa a annoncé en mai vouloir introduire en Bourse (IPO) ses activités aux Etats-Unis au cours du premier semestre 2018. Ce projet d'introduction en Bourse doit permettre à l'assureur de libérer du capital pour investir dans des lignes de métier jugées stratégiques.

"Le chantier avance. On est en ligne avec ce qu'on a prévu", a répondu Gérald Harlin, interrogé sur l'état d'avancement du projet d'IPO.

Sur le même sujet

A lire aussi