BNP Paribas écope d’une amende de 10 millions d’euros par l’ACPR

le 02/06/2017

L'ACPR condamne des insuffisances de la banque dans les dispositifs de lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme.

BNP Paribas écope d’une amende de 10 millions d’euros par l’ACPR
(Photo Pierre Chiquelin.)

La Commission des sanctions de l'ACPR a infligé une amende de 10 millions d'euros à BNP Paribas selon un communiqué publié par l'Autorité de contrôle prudentiel ce vendredi. La sanction concerne «plusieurs insuffisances importantes constatées lors d’un contrôle réalisé en 2015», note l'ACPR dans les motifs de cette condamnation.

Les dispositifs de lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme sont visés, souffrant d'un manque de moyens humains dans le traitement, selon l'ACPR. Ces manquements se sont materialisés par des «délais anormalement longs» dans l'établissement de déclarations de soupçon à Tracfin. La Commission des sanctions précise toutefois qu'elle a «pris acte des efforts significatifs de correction» entrepris par la banque dont l’efficacité devra être vérifiée.

C'est la deuxième condamnation de la banque en quelques jours après celle de 350 millions de dollars au département des services financiers de New York dans l'enquête pour manipulation des taux de change.

Sur le même sujet

A lire aussi