Natixis mis en examen pour sa communication lors de la crise des subprimes

le 15/02/2017

Deux communiqués diffusés lors de l'éclatement de la crise au deuxième semestre 2007 sont dans le viseur de la justice.

Natixis mis en examen pour sa communication lors de la crise des subprimes
(Photo: PHB)

Près de dix ans après, les poursuites judiciaires liées à la crise des suprimes continuent d'être soldées. La banque d'affaires Natixis a annoncé ce mercredi avoir été mise en examen pour sa communication au début de la crise des subprimes. Cette mise en examen, qui s'inscrit dans le cadre d'une procédure d'instruction judiciaire ouverte en 2010, concerne deux communiqués publiés par la filiale du groupe BPCE au deuxième semestre 2007. 

"La mise en examen ne questionne que l'information diffusée par Natixis dans deux communiqués de 2007, et ne remet en cause ni sa communication ultérieure, ni sa communication antérieure", écrit en réaction Natixis. Le groupe ajoute avoir agi "en toute sincérité" au moment de l'éclatement de la crise qui a mené à "une situation sans précédent, dont il était alors impossible d'anticiper les conséquences en chaîne".

Sur le même sujet

A lire aussi