La fin de l’enquête sur les subprimes profite à Deutsche Bank, pas à Credit Suisse

le 23/12/2016

Le titre Deutsche Bank était en hausse en Bourse, vendredi matin, après l'annonce d'un compromis de 7,2 milliards de dollars pour mettre fin à l'enquête des autorités américaines. Le cours de Credit Suisse, qui a passé un accord à 5,3 milliards de dollars, effaçait ses gains initiaux.

Deutsche Bank
(Bloomberg)

Deutsche Bank a indiqué vendredi avoir conclu un compromis à 7,2 milliards de dollars avec les autorités américaines pour mettre fin à leurs investigations dans le dossier des subprimes. Cette transaction lève une épée de Damoclès qui inquiétait les investisseurs alarmés par un risque juridique initialement estimé à 14 milliards de dollars.

La première banque allemande devra s'acquitter d'une amende de 3,1 milliards de dollars au civil et indemnisera à hauteur de 4,1 milliards de dollars les victimes, au terme du compromis établi avec les autorités américaines.

A 10 heures, le titre Deutsche Bank s'adjugeait 3,86% à 18,44 euros.

De son côté, Credit Suisse est parvenu à une transaction portant sur 5,28 milliards de dollars afin de clore les poursuites américaines dans le dossier des subprimes. La banque suisse devra s'acquitter d'une amende de 2,48 milliards de dollars au civil et assurera 2,8 milliards d'indemnités aux propriétaires et aux communautés victimes de l'effondrement des prix de l'immobilier, selon un communiqué du prêteur suisse. 

Peu après 10 heures, le titre CS Group est revenu à 15,33 francs, sa clôture de la veille, après avoir bondi à 15,66 francs peu après l'annonce de la transaction.

Sur le même sujet

A lire aussi